d

A LA BONNE PORTE

Let’s Work Together

Image Alt

à la bonne porte

L’ouverture Immo à la bonne porte – 27 novembre 2023

Bonjour et bienvenue à tous pour cette édition de nos actualités immobilières hebdomadaires !
Notre objectif est de vous faciliter l’accès à l’information en vous offrant la synthèse des actualités du monde de l’immobilier.
Alors, nous vous donnons rendez-vous toutes les semaines pour capter l’essentiel ! 🙂

Le fisc réclame une taxe d’habitation à des enfants, on vous explique pourquoi ?

Le fisc a réclamé le paiement d’une taxe d’habitation à des enfants. En France, la taxe d’habitation n’existe plus depuis le 1er janvier 2023. Lorsqu’une famille a reçu une lettre des services des impôts stipulant que leur jeune garçon de 11 ans devait 1 197 euros au titre de la taxe d’habitation, ils ont cru à une supercherie, or le courrier était bien officiel. Et ce n’est malheureusement pas le seul enfant dans ce cas-là. De nombreuses erreurs venant du fisc surviennent chaque année, ce dernier a entre 250 000 et 400 000 contentieux liés à la taxe d’habitation à régler tous les ans. La plupart du temps, ces erreurs sont liées au changement d’adresse non signalé aux services des impôts. Lorsqu’une taxe sur votre logement n’est pas due, vous devez signaler ce type de courrier aux services des impôts en les contactant via la messagerie sécurisée de votre espace particulier ou en téléphonant au 08 09 40 14 01. Une fois l’erreur signalée, vous serez naturellement exonérés de toute charge.

Plus d’infos : https://www.bfmtv.com/immobilier/fiscalite/ces-enfants-a-qui-le-fisc-reclame-une-taxe-d-habitation_AV-202311210651.html

Les passoires thermiques en baisse en France 

Aujourd’hui, on constate une réduction significative du nombre de passoires énergétiques en France entre 2022 et 2023. Environ 400 000 passoires énergétiques ont été “corrigées” au cours de cette période. Les passoires énergétiques font référence aux logements qui ont une très mauvaise performance énergétique, ce qui signifie qu’ils sont très énergivores et entraînent des factures d’énergie élevées. Ces logements sont souvent mal isolés, ont des systèmes de chauffage inefficaces ou utilisent des sources d’énergie non renouvelables. Le gouvernement français a mis en place des mesures pour lutter contre les passoires énergétiques, notamment en offrant des subventions et des incitations financières pour les rénover. Ces mesures ont permis d’améliorer l’efficacité énergétique de nombreux logements, ce qui contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à préserver l’environnement. C’est une excellente nouvelle pour l’environnement et pour les propriétaires de ces logements, car ils peuvent désormais bénéficier de factures d’énergie plus basses et d’un meilleur confort thermique.

Plus d’infos : https://www.bfmtv.com/immobilier/renovation-travaux/pres-de-400-000-passoires-energetiques-en-moins-en-france-entre-2022-et-2023_AV-202311200611.html

Quelques règles sur les états des lieux

Respecter les délais pour l’état des lieux dans le domaine de l’immobilier est très important. L’état des lieux est une étape essentielle lors de la location ou de la vente d’un bien immobilier, car il permet de dresser un inventaire détaillé de l’état du logement. Il est important de noter que l’état des lieux doit être effectué à deux moments clés : avant l’entrée du locataire ou de l’acheteur dans le logement et à la fin du bail ou lors de la mise en vente. Cela permet de comparer l’état initial du logement avec son état final, afin de déterminer d’éventuels dommages ou défauts. Le propriétaire et le locataire ou le futur acheteur doivent être présents afin de constater et acter ensemble l’état du logement. En respectant les délais, cela permet de faciliter les démarches administratives et de prévenir d’éventuels litiges. Il est également recommandé de prendre des photos ou des vidéos lors de l’état des lieux, afin d’avoir une preuve visuelle de l’état du logement. Cela peut être utile en cas de litige ultérieur.

Plus d’infos : https://www.mysweetimmo.com/2023/11/19/immobilier-pour-letat-des-lieux-il-est-important-de-respecter-les-delais-legaux/

Les courtiers immobiliers luttent pour l’assouplissement des règles d’octroi des crédits immobiliers 

Les courtiers en crédit immobilier se mobilisent pour un assouplissement des règles d’octroi. Les courtiers sont actuellement engagés dans une démarche visant à obtenir un assouplissement des règles d’octroi de crédit. Ces règles définissent les critères et les conditions que les emprunteurs doivent remplir pour obtenir un prêt immobilier. Les courtiers affirment que les règles actuelles sont trop strictes et qu’elles peuvent rendre l’accès au crédit trop difficile pour certains emprunteurs, en particulier, ceux qui ont des profils atypiques ou des revenus qui varient beaucoup. Ils estiment que des ajustements sont nécessaires pour permettre à plus de personnes d’accéder à la propriété. Ils proposent ainsi différentes recommandations pour assouplir ces règles. Parmi celles-ci, on retrouve notamment la prise en compte de critères plus souples pour évaluer la capacité de remboursement des emprunteurs, ainsi que la mise en place de solutions adaptées aux travailleurs indépendants et aux personnes ayant des revenus irréguliers. Chacun espère que le gouvernement saura prendre en compte la révolte des courtiers afin de débloquer la situation liée aux crédits immobiliers pour de nombreux Français. 

Plus d’infos : https://www.capital.fr/immobilier/credit-immobilier-les-courtiers-se-mobilisent-pour-un-assouplissement-des-regles-doctroi-1486218

La construction hors site, nouveau procédé de construction immobilière ?

La construction hors-site est une méthode de construction qui consiste à préfabriquer les éléments d’un bâtiment en usine, puis à les assembler sur le chantier. Cette technique a plusieurs avantages, notamment en termes de rapidité, de qualité et de coûts. Elle permet de réduire considérablement les délais de construction, car une grande partie du travail est effectuée  sur le site de fabrication et sur le chantier. Cela permet d’accélérer le processus et de livrer les projets plus rapidement. De plus, elle offre une meilleure qualité de construction, car les éléments sont fabriqués dans un environnement contrôlé, ce qui réduit les risques d’erreurs et de défauts. Les matériaux utilisés sont souvent plus durables et résistants. En ce qui concerne les coûts, la construction hors-site peut être moins chère que la construction traditionnelle. Cela est dû en partie à l’efficacité de la fabrication en usine, qui permet de réduire les coûts de main-d’œuvre et de matériaux. De plus, la rapidité de construction réduit les dépenses liées aux prolongations de chantier. En revanche, la logistique des transports des éléments préfabriqués peut être compliquée, surtout pour les grands projets sachant que certaines réglementations et normes de construction peuvent ne pas être adaptées à cette méthode, ce qui peut nécessiter des ajustements.

Plus d’infos : https://immobilier.lefigaro.fr/annonces/edito/acheter/j-achete/immobilier-la-construction-hors-site-avenir-du-neuf

Laisser un commentaire